Mes meilleurs vins suisses !

Pola
A gauche Pinot Gris Pola, à droite Blauburgunder Pola

Puisqu’on est dans les Grisons… autant y rester encore un peu!

J’ai profité de mon court séjour à Chur pour goûter à quelques vins locaux…
Et là ce fut l’extase! Je n’avais jamais goûté de vins suisses de cette qualité… et pourtant, je pense m’y connaître quelque peu depuis le temps que je parcours ce pays, ces chemins de fer et… ses productions viticoles! 🙂

L’extase je vous dis avec ce Pinot Gris, Maienfelder, Pola Wein 2005 de Sprecher Von Bernegg 14,9% tout de même!
…la perfection pour accompagner un filet de sandre!

Une excellente surprise avec aussi le Blauburgunder, Maienfelder, Pola Wein 2005 de Sprecher Von Bernegg certainement le meilleur Pinot Noir suisse que j’ai jamais goûté jusqu’à maintenant!

Une excellente mention aussi au Pinot Blanc, Malanser, 2005 de Von Salis à Mayenfeld

Jusqu’à maintenant mes meilleurs vins suisses étaient les spécialités valaisannes telles que Dôle Blanche, Amigne, Petite Arvine, Ermitage, Humagne… mais là je dois dire que j’ai été soufflé!

Faut que j’y retourne au plus vite…! Inutile de dire que ces vins sont introuvables à Paris!!!

Pola Wein:  47° 0’44.92″N /  9°32’13.14″E

8 thoughts on “Mes meilleurs vins suisses !”

  1. En effet il y a certains vins d’une qualité étonnante et qui rappellent les vins de Bourgogne. Ces vins sont introuvables pas seulement Paris mais aussi Zurich. Je ne dis que Gantenbein… c’est un nom magique.

  2. Oui c’est ça qui est étonnant en Suisse, ses vins ne sortent que très peu de leurs cantons respectifs.
    Les Romands, au mieux, ne jurent que par leurs vins: Valais, Vaud, Neuchâtel et Genève… n’essayez même pas de leur parler de vins d’au del la Röstigraben ce n’est pas la peine!

    A Lavinia Paris, certainement le plus grand magazin de vins de Paris, il n’y a que trois ou quatre références de vins suisses, toutes du Valais!

  3. Oui je sais, ils nous aiment pas, pourquoi devraient-ils boire nos vins… Tandis que leurs vins, nous les aimons bien… Epesses, St Saphorin, Dôle… j’aime mieux un bon vin blanc du Lavaux qu’un Chablis.

    Et s’il est vrai que quelques viticulteurs de la “Herrschaft” (c’est- -dire les villages entre Bad Ragaz et Landquart) font des vins excellents, il faut aussi dire que la majorité des vins de la suisse orientale ne vaut pas vrai dire sortir la suisse.

  4. C’est dire que le Chablis a un peu trop vécu sur sa réputation et que beaucoup de producteurs ont fait ‘pisser la vigne’ plutôt que d’assurer la qualité! Beaucoup de français se sont détournés du Chablis au profit d’autres vins blancs français plus abordables…
    Les Bourgognes sont devenus inaccessibles même en France!

  5. Adieu Funimag, bonjour Vinimag 😉

    Les Bourgognes ne valent pas toujours leur prix élevé. Pourtant dans un restaurant Cluny, je me suis offert une bouteille de Fixey pour cent balles, c’était magique, le meilleur vin que j’ai jamais bu.

  6. Just un comment, M’sieu Funi que ch’connais depuis l’sugusblog, Chur en Français, c’est Coire. Plus facile hein ?

  7. H-IL> Bin oui je sais bien qu’en français c’est Coire…! C’est juste que j’ai pris la décision de toujours nommer les lieux par leurs noms locaux… Un peu comme ce que l’on voit sur les cartes… C’est totalement perso et arbitraire comme décision… mais je l’assume 😉

Leave a Reply