Un téléphérique à contrepoids d’eau

Obermatt – Unter Zingel. A la fois curiosité et monument historique, voici un des derniers téléphériques qui fonctionne encore avec comme énergie un contrepoids d’eau!
Il a été construit en 1921 par Niederberger et il se trouve près de la gare d’Obermatt à cheval sur les cantons d’Obwalden et Nidwalden. Il relie Obermatt (670 m)  à l’alpage d’Unter Zingel situé à 1257 mètres.
Malheureusement il semble en très mauvais état et son usage est des plus risqué.
Son accès est payant. Montée 1 CHF, descente 0,5 CHF à déposer dans une boîte.
Il nécessite qu’une personne, peut être le propriétaire Mathis Melk sur la vidéo, soit présente à la station supérieure pour remplir le réservoir de la cabine descendante.
Pour prévenir la personne, il suffit de secouer fortement un des câbles ce qui permet de prévenir le propriétaire que vous souhaiter monter.
La cabine descendante remplie d’eau se vide automatiquement quand elle arrive à la station du bas.
Vitesse 45 km/h
Durée 1,5′
Pente maximum 150%
(A vérifier s’il est toujours possible de l’utiliser.)

A water ballast counterweight aerial cable car

Obermatt – Unter Zingel. Both curiosity and a historic monument, this is one of the last aerial cable car still in use that works with water ballast counterweight !
It was built in 1921 by Niederberger and is located near the Obermatt station straddling the cantons of Obwalden and Nidwalden. It connects Obermatt (670 m) to Unter Zingel located at 1257 meters.
Unfortunately it seems in very poor condition and its use is very risky.
Its access is not free. 1 CHF to go up, and 0.5 CHF to go down.
It requires that a person, may be its owner Mathis Melk on the video, be present at the station to fill the tank of the car down.
To prevent the person, just shake a strong cable which prevents the owner you want to go up.
The cabin filled with water is automatically drained when it reaches the lower station.
Speed ​​45 km / h
Length 1.5 ‘
150% maximum slope
(Check that you can still use it)

Obermatt - Unter Zingel (Photos Statiönchen 3)

Obermatt - Unter Zingel
Obermatt - Unter Zingel (Photos Statiönchen 3)

Obermatt - Unter Zingel (Photos Statiönchen 3)

Obermatt - Unter Zingel (Photos Statiönchen 3)

11 thoughts on “Un téléphérique à contrepoids d’eau”

  1. moi qui suis sensible au vertige… brrrr c’est pas pour moi!

    Merci de nous faire découvrir ces endroits originaux et vestiges techniques!

  2. Génial, et très écologique. Et les voyageurs reçoivent une douche gratuite (3:41 dans le vidéo) 🙂

  3. Pour ce qui est de la douche…. je trouve ça quand même assez inquiétant que l’étanchéité du réservoir soit si faible. Si le réservoir se vide avant l’arrivée en bas il y a de forte chance que les chariots s’équilibrent avant que le chariot montant devienne plus lourd et qu’il redescende en arrière à la station du bas!

  4. Bonsoir Michel,

    Merci pour ce petit reportage, tout comme Christophe, je suis sujet au vertige alors c’est pas pour moi non plus.

    Mais très impressionnant quand même qu’un téléphérique version “MacGyver” fonctionne encore aussi bien malgré une “petite” fuite au niveau du réservoire.

    Encore merci.

    Amitiés.

    Rémy

  5. Bonjour !

    Il n’en reste plus beaucoup de ce petits bijoux qui simplifiait autrefois (et encore aujourd’hui pour certains) grandement la vie…

    Un coup d’oeil sur une carte de SwissTopo… Le profil en long est impressionnant: portée horizontale de 550 m pour un dénivelé de 600 m, et en tenant compte de la courbe parabolique du câble, on arrive facilement aux 150% de pente au sommet du parcours.

    Au sujet de la petite fuite, c’est la vanne de vidange automatique qui se ferme mal. Mais je pense qu’ils n’utilisent qu’une cabine (celle qui a la fuite) pour la montée de charges, respectivement que l’autre pour la descente, ainsi pas de douche, mais nécessite systématiquement un parcours à vide.

  6. Hi Michael,
    just by chance I visited yesterday the bottom station of the cableway. I took similar pictures as you did. I was really impressed by the bad maintenance of the cabin and of the cables (I hardly saw a component that was not rotten 🙂 but at the same time I was fascinated by the simple and efficient technique. As I could read on the book “Wandern im Land er Seilbahnen by J Flüeler”, people is not allowed to take a trip on the cableway, but there are someone that still does it. Une vraie épreuve de courage!
    Beside this historical jewel there is a simple goods cableway going as well to the Zindelalp and driven by a motor, probably replacing the ancient predecessor.
    In the same valley, but some Km after Engelberg, there is another water-driven cableway “flying” above the Engelberger Aa (river). If looking for a safer trip then take this one. There is even a brake on the cabins and the cables look to be in a perfect state!
    Bye

  7. Un autre téléphérique à contre poids d’eau, l’ancien téléphérique de Burgholz à Brändlen près de Wolfenschiessen toujours dans cette région où Remigius Niederberger créa tant de transports à câble:

  8. On connaît les passages à niveaux des chemins de fer…
    On connaît les passages à niveaux pour funiculaires…
    Mais connaissez vous le passage à niveau pour téléphérique ?

  9. Hello Rémy…. merci pour ton commentaire!
    J’ai modifié le lien en conséquence.
    Quant à mettre la vidéo dans mon compte YouTube c’est quelque chose que je me suis toujours refusé de faire. Peut être le ferais-je un jour…. mais uniquement si la vidéo disparaît du web….

Leave a Reply