Mürrenbahn, the ‘Machine’ at Grütschalp

Grütschalp,.. this is the transfert station between the aerial cable car and the railway to Mürren. At Grütschalp, there is an extraordinary machine which is in charge to exchange the pallets between the aerial cable car and the railway.
This machine that I call ‘The Machine’ is made of a funicular and also a cog wheel railway!
See and appreciate the complete movements of this genius machine! The same machine was also there when the Bergbahn Lauterbrunnen Mürren funicular was is use…

Mürrenbahn, la ‘Machine’ de Grütschalp

Grütschalp,.. c’est la gare de correspondance entre le téléphérique et le train pour aller à Mürren. A Grütschalp, il y a une machine extraordinaire qui est en charge d’inter-changer les palettes transportées par le téléphérique et le train.
Cette machine évolue sur un plan incliné comme une motrice à crémaillère et contrepoids funiculaires. Elle effectuait les mêmes transferts de pallettes entre le train et le funiculaire avant que celui-ci soit remplacé par le téléphérique.
Regardez et appréciez tous les mouvements de cette machine unique.

See also http://www.funimag.com/photoblog/index.php/tag/lauterbrunnen/

3 thoughts on “Mürrenbahn, the ‘Machine’ at Grütschalp”

  1. Assez incroyable et relativement capilotracté!!!!
    Imaginons le prix payé pour créer et fabriquer cette machine unique… par rapport à un monte charge classique hydraulique et un chariot électrique légèrement modifié (le pousse palette sur les fourches)……..

  2. Bonjour,

    Vraiment surprenante cette “Machine”.
    Merci pour ce petit reportage.

    Amitiés.

    Rémy

  3. Oui en effet cette machine est assez extraordinaire et totalement unique. Un double élévateur des palettes monté sur chariot électrique roulant sur une voie inclinée avec crémaillère et double contrepoids funiculaires roulant sur leurs propres voies entre les rails du chariot.
    J’avais découvert cette machine en 2000 et je voulais m’assurer qu’elle avait été conservée lors du remplacement du funiculaire par le téléphérique.

Leave a Reply