Les excellents vins du Walensee

Décidemment la Suisse orientale n’arrête pas de me surprendre agréablement avec ses vins!
Il y a quelques années les vins de cette région de la Suisse étaient à la fois méconnus et peu considérés…
Cette fois là, après les vins des Grisons, je dois dire que j’ai été encore une fois très agréablement surpris par ces deux vins du canton de Saint-Gall. Deux vins issus de vignobles situés sur les bords du lac de Walensee!

Le Quintner Chardonnay de Gebrüder Kümin, Weinbau und Weinhandel, Freienbach (Schwitz)
Il s’agit d’un excellent chardonnais, certainement le meilleur chardonnais suisse que j’ai jamais bu!, produit à Quinten… ce célèbre hameau situé sur la rive nord du lac de Walensee, coincé entre les abysses du lac et les falaises du Churfirsten… tellement coincé qu’il n’est accessible que par bateau ou par un sentier! Quinten jouit d’un micro-climat qui a fait la réputation de ses vins… certaines mauvaises langues ont même dit qu’il y avait plus de vins de Quinten que Quinten peut en produire… Toutefois ce chardonnais là de Kümin est vraiment exceptionnel. Le raisin est vendangé à Quinten puis transporté par bateau jusqu’à Freienbach, sur le lac de Zürich. Le lac de Walensee et le lac de Zürich sont reliés par le Linthkanal sur lequel navigue la flotte de Ledischiff.ch
Kümin produit également un excellent rosé de Quinten, à base de pinot noir, il est à la fois très fin et très puissant.

Quinten


Le Weesner Chloschterwy, Grauburgunder, de Paul Violetti (Niederurnen, Glarus)
Il s’agit là d’un pinot gris de Weesen, petite localitée remarquablement située au bout ouest du lac de Walensee.
Très fin et beaucoup plus sec que le pinot gris Pola, ce fut aussi une très grande découverte!

Weesen

8 thoughts on “Les excellents vins du Walensee”

  1. Pourquoi ne dis-tu pas “lac de Walenstadt” ou “Walensee” ?
    “Lac de Walensee” ça fait bizarre…
    Ou alors tu devrais aussi écrire… “lac de Zürichsee” !!!

  2. “Lac de Walensee” … c’est plus pour les francophones qui ne savent peut être pas que ‘see’ signifie lac…
    “lac Walen” ce serait plutôt la traduction logique… mais bon… ça parle à qui?

  3. En français “lac de Walenstadt”.
    Les Romands ne sont peut-être pas capables de parler allemand et surtout dialecte alémanique. Mais ils ont tous fait de l’allemand à l’école et savent que “See” signifie “lac”… ou “mer” c’est selon. Lac de Walensee on comprend bien-sûr, ça fait juste bizarre à l’oreille.

  4. Certes mais je ne me m’adresse pas qu’aux Romands…
    En fait ma ‘logique’ veut que j’utilise ‘toujours’ le nom local des lieux… tel qu’il apparait sur les cartes… enfin ma ‘logique’ peut avoir des exceptions, ou des faiblesses, comme pour le lac de Zürich… 😉

  5. Tient, intéressant! Depuis le temps que je passe à côté et que je le traverse à ZIegelbrücke, j’apprends seulement maintenant que le canal de la Linth est navigable! Je n’y ai encore jamais vu de bateau!

    Serait-il donc possible (moyennant un bateau adapté aux faibles profondeurs et aux faibles hauteurs sous les ponts (de Zürich en particulier)) de naviguer de Walenstadt à la mer du nord via le lac de Zürich, la Limmat et ses funiculaires à bateaux puis le Rhin? Ou y a-til des interruptions quelque part?

    De même, il me semble que à l’exception du passage de ses chutes, le Rhin serait navigable jusqu’au Bodensee. Quelqu’un a-til confirmation?

  6. Sébastien> Oui Sébastien… enfin il n’y a pas de quoi s’exciter… les bateaux sur le Linthkanal http://www.ledischiff.ch/ ne sont que des barges à fond plat.
    Il ne s’agit pas de la flotte passagers http://www.walenseeschiff.ch qui navigue sur le Walensee.

    Quant au Rhin… il ne faut pas oublier, qu’entre Bâle et ses chutes, il est parsemé d’écluses et de barrages hydroélectriques! Seuls de grandes barques à fond plat peuvent circuler sur ce parcours en utilisant les multiples ascenseurs à bateau… voir mes pages web sur ce sujet:
    http://www.funimag.com/suisse/boatlift/boatlift.htm

  7. Merci pour les précisions!
    Lorsque je disais que le Rhin était navigable, le considérait bien évidemment qu’il fallait que les bateaux puissent franchir les écluses et les funiculaires à bateau! (Tres intéressant tes pages d’ailleurs!)

    Au fait, comme un bateau de taille “raisonnable” pèse relativement lourd, est-ce qu’un système de funiculaire à bateau tels que ceux de suisse (c’est-à-dire sans contrepoids et en transportant le bateau “à sec” contrairement à celui d’Alsace) peut être envisageable pour une navigation commerciale?

  8. A ma connaissance, la seule navigation commerciale sur le Rhin qui utilise les asenceurs à bateaux… c’est celle de Ernst Mändli AG qui propose des croisières utilisant les asenceurs à bateau de Rheinau.

    Au fait, non seulement les bateaux sont transportés “à sec” mais aussi “sans passagers” puisque les passagers passent les ascenseurs “à pied”…

Leave a Reply