Matterhorn Gotthard Bahn – new route

Matterhorn Gotthard Bahn – nouveau tracé

December 2nd, 2007, the new route of the Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) was unveiled at Brig (Valais).
CHF 23 Millions were necessary to modify the route to avoid to pass through Natters after leaving Brig. MGB Brig station is no more a ‘cul-de-sac’ station… a new line was built on the opposite side of the main station square, going along the CFF warehouse… passing by an underground track below the entrance of the Simplon Tunnel… following the left bank of the Rhône River and crossing the river on a new bridge before Bitsch. Now MGB trains, as Glacier Express, coming from Zermatt at Brig continues on the same sense to Andermatt.
The main reason was to avoid Naters and its 24 level crossings in the village… there were several persons killed by the trains…
One of the consequences of this new route… the old iron bridge, on the Rhône River between Brig and Naters, is now useless and the MGB is selling the bridge to the highest bidder!
Le 2 décembre 2007 a été inauguré le nouveau tracé du Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) à Brig (Valais). 23 millions de francs suisses ont été nécessaires pour modifier le tracé afin d’éviter le village de Naters à la sortie de Brig. La gare de Brig-MGB n’est plus un cul-de-sac au milieu de la place de la gare… une nouvelle voie a été construite de l’autre côté de la place de la gare qui va longer les entrepôts CFF et passer en souterrain sous l’entrée du tunnel du Simplon… en remontant le Rhône sur la rive gauche puis traverser le fleuve par un nouveau pont avant de rejoindre l’ancienne ligne juste avant Bitsch. Maintenant les trains MGB, comme le Glacier Express, en provenance de Zermatt à Brig continuent dans le même sens vers Andermatt. La principale raison de cette modification du tracé est d’éviter Naters et ses 24 passages à niveau qui ont déjà tués à plusieurs reprises! Une des conséquence de l’abandon de la traversée de Naters, est d’avoir rendu inutile l’ancien pont métallique qui reliait Brig et Naters! MGB a mis le pont en vente au plus offrant!

Naters
The MGB Naters bridge as I shot it in September 2000. Till today, the Naters bridge is still for sale!
Le pont MGB de Naters tel que je l’ai pris en photo en septembre 2000. Jusqu’à aujourd’hui, le pont est toujours en vente au plus offrant! (50 m, 270 tonnes, railway track gauge: 1 m)

Naters
Photo PD, NZZ Online

Naters
In case of flood, the bridge can be raised with four hydraulic jacks!
En cas de crue, le pont peut être levé à l’aide de quatre vérins hydrauliques!
Photo railnet.ch

Others photos of Naters and its bridge / Autres photos de Naters et de son pont!

The new route at Brig / le nouveau tracé à Brig :

In red, the old route through Naters. In green, the new route. En rouge, l’ancien tracé à travers Naters. En vert, le nouveau tracé.

Last Train Ride trough Naters-Wallis Switzerland 1.12.07.
Le dernier train à passer à Naters et sur le pont (1/12/2007).

The video of the new route!
La vidéo du nouveau tracé!

If you are interested by the bridge, contact MGB:
Si vous êtes intéressés par l’achat du pont, s’adresser à MGB:
Matterhorn Gotthard Bahn
Nordstrasse 20
CH-3900 Brig
Tel. +41 (0)27 927 77 77
Fax +41 (0)27 927 77 79
info@mgbahn.ch

The Matterhorn Gotthard Bahn introduced a new rolling material that year… it is the new self propelled trains Stadler Elektrischer Niederflur-Panoramazug BDSeh 4/8 / Le Matterhorn Gotthard Bahn a mis en service récemment de nouvelles rames automotrices Stadler Elektrischer Niederflur-Panoramazug BDSeh 4/8:

Stadler
© Stadler

Stadler

Stadler
Photos © Stefani Mario

21 thoughts on “Matterhorn Gotthard Bahn – new route”

  1. Comme d’habitude, un matériel suisse en parfait état de marche (si j’ose dire^^), qui contraste singulièrement avec l’état moyen de ce que l’on peut voir dans nos départements…

    Quelles dimensions, ce pont ? Et il est à quel gabarit ? Et où peut on trouver la petite annonce ?

  2. BBArchi> Tu sembles encore t’étonner de l’état des matériels suisses… as-tu vu les nouvelles rames Stadler qui ont été mises en service sur les lignes du MGB ?!… (je viens de rajouter les photos)

    Penses-tu pouvoir réutiliser le pont de Naters pour le Chemin de Fer du Vivarais?
    Je ne vois même pas où ce pont pourrait être utlisé sur la ligne Sommitale de la Furka… qui est déjà très équipée en pont, avec même le premier pont (en pierre) sur le Rhône!
    La ligne Sommitale de la Furka a plutôt besoin d’un passage à niveau escamotable !…

    Sugus> Si BBArchi conclut l’affaire va falloir que je fasse un voyage spécial à Brig afin de faire un reportage sur le transport du pont…

  3. Bonsoir,

    L’idée de vendre le pont est originale! Par contre, sur son avenir, toutes les questions sont ouvertes. Sur le lien NZZ, il est indiqué que le l’acheteur du pont garantit le démontage et le transport. Faut il entendre la une volonté libérer de la place? Ou alors une mauvaise interprétation? Personnellement, je pene qu’une réutilisation “ferroviaire” serait bienvenue (dans ce cas ailleurs) ou une conservation sur place, mais une démolition à exclure! Je pense qu’une association finira bien par trouver quelque chose à faire avec ce pont.
    La ligne somitale de la Furka aurait plutot besoin d’un Passage à niveau avec crémaillère escamotable, c’est pour l’arrivée à Oberwald? Ce systeme qui était utilisé pour la ligne du Montenvert à Chamonix a été remplacé il y a quelques années par une voie “enterrée”, c’est à dire que la crémaillère est à hauteur de la route et les rails sont dans des gorges. Le mécanisme était trop vulnérable au sel de déneigement (probleme qui ne se pose peut etre pas sur la ligne DFB)

    Pour ce qui concerne le contournement de la gare de Brig et du dépot, une partie des voies n’est que provisoire. Il est en effet prévue d’ici quelques temps (je ne sais pas combien exactement) de déplacer la gare MGB à coté des voies CFF, c’est à dire de l’autre coté du BV. (un peu comme à Visp)
    Enfin, c’est bien de voir que le matériel est régulièrement renouvelé! Une fois de plus, Stadler a remporté le marché! ils ont vraiment trouvé un bon créneau la! Un sur reproche, valable pour presque tous les matériels modernes: on ne peut plus ouvrir les fenêtres pour prendre les photos: il va falloir faire avec les reflets…

  4. Sur la photo du pont, avez vous noté la caténaire rigide en plusieurs sections disjointes?!!

    Par contre, je ne sais quel est l’usage de ces rails à l’intérieur de la voie de 1 mètre? Je suis sûr que quelqu’un va vite en donner l’explication…! 🙂

    Sébastien> Oui,… le passage à niveau escamotable c’est bien pour la sortie de la gare d’Oberwald avec passage sur la route de la Furka!
    Pour moi, un de mes plaisirs était de prendre les trains régionaux de l’ex FO (surtout pas le Glacier Express) et de choisir un wagon avec peu de passagers afin de passer tout le parcours le nez à la fenêtre ouverte! C’est un plaisir qui est en voie de disparition!…
    Stadler… c’est pratiquement le seul constructeur au monde de trains à crémaillère! C’est ce qu’on appelle un marché de niche!

  5. Les rails entre les rails de roulement sont des contrerails et servent à maintenir le train sur le pont encas de déraillement. On en trouve sur tous les ponts d’une hauteur significative. Ils n’ont aucune fonction de guidage contrairement aux contrerails des aiguillages ou des prises de crémallères, ce qui explique leur éloignement des rails de roulement.

    Pour ce qui est du trajet au fenêtres, je fais exactement la même chose, si possible en queue de train pour avoir de plus belles vues dans les courbes! (en hiver, pour éviter aux gens d’avoir trop froid, je me place sur les plateformes) Sur certaines lignes, il faut cependant se méfier: Sur la Bernina par exemple, à cause du rayon trop serré, au dela de la 3eme caisse (automotrices comprises), on ne voit plus la tete du train dans les courbes!
    Une autre facon de voir la ligne est juste derrière le conducteur, si la paroie est vitrée (automotrice ou voiture pilote) ou à l’arrière de la dernière voiture du train, par la porte d’intercirculation. Cela est moins cher qu’un voiyage en cabine (les chemins de fer Suisses se mettent à fair payer (cher) ce genre de voyage, vu qu’il y a de la demande, à l’image des RhB)

    J’avais vu dans une revue des années 80 que le directeur d’époque des RhB voulait “absolument” que les trains aient des fenetres qui s’ouvrent! Dommage que cela ait changé. La climatisation est une forme de confort, les voyage à la fenetre une autre forme qu’il ne faut pas oublier…

  6. Jan> Que veux tu dire? Que le pont se lève en cas de crue du Rhône???
    Ah bon…?
    Es tu sûr de cela???

    Sébastien> J’avoue ne pas trop comprendre comment fonctionne ces contrerails… et surtout pourquoi ils sont plus utiles sur des ponts d’une ‘hauteur significative’…
    Ils évitent au train de tomber à l’eau? A Naters, le pont n’est pas très haut au dessus du Rhône! Que ce soit de 100 mètres ou de 1 mètres, dans tous les cas il vaut mieux ne pas tomber à l’eau! 😉

  7. BBArchi / Michel > Moi je suis forcé d’utiliser tout ce nouveau matériel! Et je vous dis, je le déteste! J’aime mieux un autorail vétuste corse que tous ces rames Stadler! 1. Impossible d’ouvrir les fenêtres. 2. Il n’y a pas de rideaux. 3. Tout a l’air de se désintégrer après quelques courbes serrées. 4. Les phares sont hideux. 5. Tout l’éxterieur est hideux. 6. Les rames GTW chancellent trop.

    Ce que j’adore, ce sont les produits de la Schweizerische Lokomotivfabrik SLM… les motrices EAV des années 60… les voitures EW I/II avec leurs sièges de plastique en vert tilleul (dans les compartiments non-fumeurs) et rouges (fumeurs)… les trams zurichois des années 60 appelées «Mirage» (car ils accelèrent vite)… tout cela est formidable et très bien fait… et en train de disparaître!
    F*ck Stadler!

  8. Oui je suis sur Si le débit du rhone est trop grand, et coulés contre le pont ont mont le pont avec 4 piston hydrolique.

  9. Je vais essayer d’expliquer le fonctionnement des contrerails:

    En cas de déraillement, une roue se retrouve à l’extérieur de la voie, l’autre entre les 2 rails. Si le train part de “travers”, il sera plus ou moins retenu par la roue entre les 2 rails, qui viendra buter contre le rail opposé. Le role de ce contrerail est de réduire la possibilité de déplacement latéral en cas de déraillement, et ainsi d’éviter une chute du pont. A noter que pour certains pont à double voie, le contre rail n’est présent que l’un coté de la voie (le long du rail intérieur), pour empecher une dérive vers l’extérieur. (Une dérive vers l’intérieur du pont (vers l’autre voie) a des conséquences plus limitées, vu que le train ne peut pas tomber du pont).

    Quand je parlais de “hauteur significative”, je voulais en fait parler de cas particuliers ou les dégats peuvent etre importants: Pont hauts, au dessus des cours d’eau important, pont-cages (comme celui de Naters), au au dessus des routes passantes. Les pont courts au dessus de simple chemin en sont souvent dépourvus.

    Le contrerail n’a malheureusement (presque?) aucun effet si le train se couche.

    Si il faut que je précise encore les explications, ne pas hésiter à demander!!

  10. Jan> Merci pour cette information! Je ne savais pas…
    Maintenant je comprends l’utilité de la ‘caténaire rigide à sections disjointes’! Cela permet de monter le pont sans rupture de la caténaire…
    Les photos de mawi-photo sont très explicites.

    Il y avait déjà le pont ‘baissant’ Steffenbach du DFB pour laisser passer les avalanches… Y a-t-il d’autres pont levant sur le Rhône?

    Sébastien> Merci pour ces explications complémentaires!

    Andreas> Merci pour ce lien vers ce site avec les photos de Naters et du nouveau tracé!

    Au vu de ces photos, je vois que j’ai mal positionné le nouveau pont MGB sur le Rhône… en fait il rejoint l’ancienne ligne MGB juste en amont de l’embouchure de la Massa, le torrent qui provient du glacier d’Aletsch… et non pas à l’entrée de Bitsch comme je l’avais supposé. Je vais corriger tout de suite.

    Au fait, l’ancien pont métallique MGB sur la Massa, il ne sert plus à rien non plus… il ne serait pas à vendre lui aussi???!!!

  11. Aucune idée s’il y a un autre pont levant sur le rhone. En revanche, il es existe un dans la vallée de la Maurienne, à Pontamafrey, un peu en aval de St Jean de Maurienne. Il est situé sur une déviation de la voie ferrée et peut etre utilisé en cs de coupure de celle ci. des photos et d’autres explications sont disponibles sur le lien ci-dessous.
    A noter que ce pont est hors service actuellement, et que ca position de “repos” est “levé”.

    http://pagesperso-orange.fr/trains.de.maurienne/LIGNE%20ponta.htm

  12. BBArchi> Super les videos!… Merci!… Je mettrai la deuxième vidéo en ligne!
    J’ai mis aussi une vidéo qui montre le nouveau tracé!

    Finalement mon nouveau tracé sur Google Earth… il est plutôt exact! 😉

Leave a Reply