Le tunnel du Gothard est-il compromis ?

Alptransit

Jeudi 24 mai 2007, 20:05 sur la Télévision Suisse Romande (TSR) un reportage autant intéressant qu'inquiétant sur les difficultés que rencontre le percement du tunnel de base du Gothard.

Ces difficultés ne sont pas nouvelles puisque le projet Alptransit a été initialement décidé, en même temps que le percement du nouveau tunnel du Lotschberg, en 1993 avec comme date de fin prévue en 2005. Le projet prévoit de réaliser une liaison rapide de ferroutage entre Bâle et Milan dans le cadre de ce que l'on appelle les NLFA, Nouvelles Lignes Ferroviaires à travers les Alpes.

Deux lignes:
Bâle, Zurich, tunnel du Gothard, Bellinzona, Tunnel du Ceneri, Lugano, Chiasso, Milan.
Bâle, Olten, Thun, tunnel du Lotschberg, Brig, tunnel du Simplon.

Sous évalué dès le départ, le projet Alptransit s'est trouvé dans l'obligation de trouver de nouveaux financements. Finalement les travaux n'ont effectivement commencés, pour les deux tunnels, qu'en 1999! Le percement du tunnel du Lotschberg n'a pas rencontré de difficultés majeures et son inauguration est prévue dans les tous prochains jours avec une seule des deux galeries en service. Par contre le percement du tunnel du Gothard rencontre de multiple problèmes géologiques, affaissement de la montagne, infiltrations d'eau, etc ce qui provoque de multiples et longs retards.

La fin du tunnel du Gothard est aujourd'hui prévue pour 2018 au lieu de 2005 initialement! Le budget initial de 12,8 milliards de francs suisses a, lui, explosé et passe à 32 milliards CHF.

Mais le principal problème du tunnel du Gothard n'est pas uniquement technique. Il se trouve certainement de l'autre côté de la frontière italienne. En effet les chemins de fer italiens (FS) considèrent que la destination finale du trafic de la NLFA ne doit pas être Milan mais plutôt Novarre qui est situé entre Turin et Milan! Si Novarre doit être la destination finale de cette nouvelle ligne nord-sud alors cela change tout!
Pour relier Bellinzona à Milan, Alptransit a commencé à creuser le tunnel du Monte Ceneri, entre Bellinzonna et Lugano, or si maintenant le but final est Novarre alors il serait plus simple de passer par Luino le long du lac Majeur et ainsi le tunnel du Monte Ceneri, en cours de percement, serait inutile!

Mais la principale menace viendrait du fait qu'il serait peut être plus simple de prolonger la ligne du Lotschberg par le Simplon et Novarre, quitte à modifier le tunnel actuel du Lotschberg pour qu'il soit à double sens.

Cette dernière hypothèse remettrait en question l'existence même du nouveau tunnel du Gothard!

Mais la Suisse et l'Italie ne se sont-elles donc pas mises d'accord au départ sur ce projet Alptransit? J'hallucine à l'idée que tout ce projet de NLFA se soit fait sans accord avec les chemins de fer italien!!

La vidéo du reportage de la TSR ici: Tunnel du Gothard : du rêve au cauchemar

Autre article du blog sur Alptransit 

27 thoughts on “Le tunnel du Gothard est-il compromis ?”

  1. Il y a de quoi être légèrement interloqué par le sujet !

    Le ton général du reportage laisse entendre que le financement serait fait au détriment d’autres projets importants pour la Suisse, obligée d’arbitrer pour éviter la déroute financière ???

    C’est inquiétant.

  2. Le problème aussi c’est que je crois bien qu’il n’y a que la Suisse qui finance ce projet… je ne crois pas que l’Allemagne et l’Italie y participent.
    Dans le reportage ils disent que les percements simultanés des tunnels du Lotschberg et du Gothard ont fait exploser les coûts!
    Personnellement j’ai toujours considéré le percement du Lotschberg comme inutile ou comme un luxe.
    Le tunnel de base du Lotschberg va faire disparaître la ligne sommitale (comme la Furka) qui est une vraie merveille surtout entre Goppenstein et Brig… une longue descente flanc de montagne… on se croirait dans un gros porteur en longue approche finale avant d’atterrir Brig…

  3. Leuenberger a refusé les crédits pour une nécessaire troisième voie Lausanne-Genève et cela a été mis sur le compte des NLFA.

    Impressionnant ce documentaire! Surtout le fait que les Italiens disent maintenant que le Gothard n’est pas nécessaire, alors qu’on a tant investi dans ce gouffre milliards!

  4. Sugus> Pourquoi dis tu “Surtout le fait que les Italiens disent maintenant…”?
    Les Italiens ont-ils tenu un autre langage auparavant?
    Je n’arrive toujours pas réaliser que ce grand projet se soit décidé sans des accords avec les autres pays!

  5. Ce que j’imagine, mais ce n’est qu’imagination. Lorsque le projet du Gothard était l’étude il était pour tout le monde concevable de faire passer les marchandises par Milan. Le noeud ferroviaire de Milan étant devenu saturé il ne peut plus en être question. Le temps passe, les situations évoluent, les fonctionnaires et les politiques changent… Il serait intéressant d’en savoir plus concernant les accords passés avec l’Italie. Tiens je vais suggérer Temps Présent une petite enquête ce sujet, cela s’impose après leur reportage.

  6. Certes, mais ce n’est pas rien de changer la destination finale des trains!
    Les fonctionnaires et les politiques changent… mais les accords restent!
    Sauf s’il n’y en a jamais eu…
    Je viens de poser la question dans le forum du reportage.

  7. Bonsoir Michel!

    Personnellement, je m’en fous si le tunnel de base du Gotthard sera inauguré en l’année 2018 où 2028 où point du tout. Les voyageurs «gagnent» une heure et se verront privés d’admirer le sublime paysage. Ou en est le progrès?

    Dire que le tunnel de base du Gotthard sera inutile parce que les FS préfèrent diriger les trains de marchandises Novara plutôt qu’ Milano me semble poutant un peu éxagéré. Le Gotthard était toujours l’axe principal du trafic nord-sud. Le tunnel de base du Lötschberg n’y changera rien. Le nouveau tunnel du Lötschberg est un tunnel UNE voie, il ne pourra jamais remplacer le Gotthard.

    J’éspère que Monsieur Sugus ne se fâchera point si je dis cela, mais si une chose est totalement inutile c’est bien le nouveau percement du Lötschberg. La petite Suisse n’a pas besoin de DEUX tunnels de base. Le Lötschberg a été entamé uniquement par des raisons politiques: On voulait apaiser les romands. Cela valait au conseil fédéral bien 4,3 milliards de francs. Cette somme n’était pas suffisant pour construire un tunnel deux voies. La ligne ancienne du Lötschberg ne va pas disparaître – elle sera nécéssaire pour acceuillir les trains retardés qui ne pourront pas aller par le tunnel de base parce que cela engendrait de nouveaux retards…

    Cela n’est pas tout. Nos compatriotes les grisons souhaitent un arrêt au milieu du tunnel de base du Gotthard. Cela s’appelle «Porta Alpina». Imaginez une gare sur une ligne TGV pour desservir un petit village… Evidemment ce n’est pas une idée très intelligente. Mais le gouvernement suisse n’a pas le courage de dire non aux amis grisons… c’est la même histoire comme au Lötschberg… le gouvernement tente de satisfier toutes les minorités… en faisant cela, il crée des monstres.

  8. Chaque année de retard c’est quelques milliards en plus et les poids lourds qui continuent de saturer les axes routiers. Si le noeud ferroviaire de Milan ne peut pas absorber le trafic marchandise, il faudra bien faire autrement. Le Lötschberg pourrait facilement devenir un tunnel 2 voies. Le gouvernement a dû en effet tenir compte des Romands, les votations de crédits n’étaient pas gagnées d’avance. La votation sur la RPLP qui signifiait l’acceptation des 40 tonnes européens était encore plus serrée. Porta Alpina me paraît une broutille face aux gigantesques problèmes du Gothard.

  9. Moi l’idée de Porta Alpina me plait bien si elle est financée par les Grisons, Uri et le Valais. Le puits et l’ascenseur existent déj … après faut pouvoir gérer cette nouvelle halte! Et puis ça ne dessert pas une petite gare mais ça fait correspondance avec la ligne Brig – Disentis.
    Pour Le Lötschberg je suis d’accord avec toi Andreas… j’ai toujours été contre ce nouveau tunnel.

  10. > Michel: Comme tout le monde sait, le nouveau tunnel sera construit afin d’accélérer les relations entre les grands centres (Zurich, Milano et au-dél ). Les trains rapides vont circuler avec une vitesse de 200 km/h.

    Or, si chaque heure un train va arrêter au milieu du tunnel, la capacité du tunnel sera restreint d’une façon intolérable. C’est comme si on construisait un arrêt d’autobus sur une autoroute! Les CFF disent que pour cette raison ils n’accepteront des arrêts de trains que dans les temps de trafic faible où pendant le weekend. Les CFF s’opposent l’idée d’une gare de caractère purement régional au milieu d’un axe de grande vitesse.

    Ben si, la Porta Alpina desservirait rien que des petits villages comme Tujetsch, Disentis, Tschamut. L’idée de la Porta Alpina n’est pas de créer des relations avec Brig où Chur. Or, les touristes désirant se rendre Disentis peuvent utiliser les chemins de fer grisons. Les axes de grande vitesse sont construits afin de desservir uniquement les grands centres. Disentis ne sera jamais un grand centre. Vous, les français, les inventeurs du TGV, vous ne construirez jamais une ligne TGV pour desservir Meyrueis! Ben, la Porta Alpina serait une nigauderie du même type.

    Il y a mille questions sans réponse concernant l’exploitation: Comment faire monter et descendre des centaines de touristes le plus vite possible, comment les transporter en quelques minutes vers la surface, où attendront-ils pour prendre le prochain train/ascenseur, que faire en cas d’accident… c’est une horreur.

    Qui va payer cet ascenseur pour l’enfer? Qui va payer le déficit engendré ? Nos amis les grisons? Personne ne le sait.

  11. Sorry pour le lien interminable. Funimag tu n’as pas une fonction d’affichage raccourcie des liens dans les com? Comme sur Dotclear?

  12. 1. L’accord entre la Suisse et l’Italie de 1996 prévoit que les trains de voyageurs circuleront via Milano et les marchandises via Novara.

    2. Il n’est pas clair sur quelle route les FS vont diriger les marchandises vers Novara, où bien s’ils préféreront de les diriger vers l’est Treviglio. Toutefois il sera nécéssaire de dépenser beaucoup d’argent, soit pour aménager la ligne Bellinzona–Luino où bien afin de construire une liaison nouvelle vers Treviglio. Il faut que les chemins de fer italiens prennent une décision, la Suisse ne peut nullement décider ces questions ouvertes.

    3. Aujourd’hui les marchandises ne vont ni vers Novara ni Treviglio mais plutôt vers Gallarate. Le terminal élargi de Gallarate a été inauguré il y a un an et demi par les ministres de transport italiens et suisses.

    4. Il est vrai qu’au sud du Gotthard il ya un bon nombre de questions ouvertes. Cependant il serait faux d’en conclure que le tunnel de base du Gotthard est superflu. N’oublions pas que le nouveau tunnel du Lötschberg ne possède qu’un tube. S’il était vraiment tellement facile de poser la seconde voie, cela aurait été déja fait. La ligne du Simplon est centennaire, elle manque de capacité. Le directeur FS Mauro Moretti est un idiot, tout court, quand il dit qu’il préfère le Lötschberg au Gotthard. C’est une rêverie folle. La ligne du Lötschberg–Simplon ne pourra pas remplacer le Gotthard.

    5. Il y a des problèmes aussi au nord du Gotthard, par exemple la ligne voie unique entre Zurich et Arth-Goldau qui déj aujourd’hui manque de capacité.

    6. Il est vrai que le tunnel de base du Gotthard coutera plus que prévu et qu’il y a des retards enormes. Mais cela est inévitable lorsqu’on entame un projet de cette taille. C’était la même chose quand on a construit les tunnels du Gotthard (Goschenen-Airolo) et de la Furka. Il est éxagéré de parler de cauchemar.

  13. 7. «J’hallucine l’idée que tout ce projet de NLFA se soit fait sans accord avec les chemins de fer italiens»

    Je cite un article paru dans la Neue Zürcher Zeitung le 3 août 2006
    http://www.nzz.ch/2006/08/03/il/articleE59JN.print.html (en allemand):

    – Le but du tunnel de base du Monte Ceneri est de créer une ligne avec rampes maximales de 12 promilles, ce qui éviterait la double traction (pour comparison: Simplon 25 promilles entre Iselle et Domodossola, Lötschberg: 15 promilles entre Frutigen et Spiez)

    – Mauro Moretti (FS) veut diriger les trains de marchandises vers Novara et Treviglio.

    – Afin d’atteindre ce but, il va falloir aménager la ligne Bellinzona – Laveno – Novara **et** la ligne Chiasso – Treviglio. FS veut dépenser 5,5 Milliards de francs suisses pour aménager ces **deux** lignes.

    – La Suisse va aménager la ligne Lugano – Chiasso, elle va dépenser 3 millards de francs.

    – L’italie va éxaminer la construction d’une nouvelle ligne (Bellinzona –) Cadenazzo – Luino – Laveno. Il y a d’autres idées: une nouvelle ligne Lugano – Luino òu bien Lugano – Laveno.

    – La construction de ces nouvelles lignes ne démarrera en aucun cas avant l’an 2020.

    Conclusion: L’histoire est beaucoup moins inquiétant que le laisse supposer l’émission de la télévision suisse! Faut savoir que les journalistes (de télévision, mais aussi les autres) adorent répandre (voire créer) les «bad news». Je le sais bien, le journalisme est mon boulot.

  14. Sugus> Merci pour ce lien vers les infos de la RSR… si j’en crois ces infos, il y aurait eu une ‘convention’ (c’est quoi une convention juridiquement?) en 1999 entre la Suisse et l’Italie pour fixer les modalités de l’arrivée de la NLFA en Italie… et cette convention devrait être renégociée dans les prochaines semaines! Donc d’après la RSR, tout ne serait pas encore définitivement réglé!

    Andréas> Merci pour ton analyse et pour la traduction de l’article des NZZ.
    Toi tu parles d’un accord qui daterait de 1996… s’agit-il de la convention citée par la RSR?

    Dans toute cette ‘affaire’ soulevée par le reportage de la TSR, il est souvent évoqué la possibilité d’utiliser un seul tube de tunnel ferroviaire pour des raisons d’économie (Lötschberg) voire de creuser un seul tube au lieu de deux (Ceneri)… au XXIème siècle est-il encore bien sérieux de faire passer des trains dans des tunnels monotubes alors que le deuxième tube est nécessaire pour le secours en cas d’accident dans le premier tube? Voir l’incendie survenu dans le tunnel sous la manche avec une rame qui a pris feu… les secours ont évacué les passagers par le deuxième tube. Il y a une recrudescence des accidents ferroviaires dans des tunnels depuis une dizaine d’années!

  15. Bonsoir Michel

    1996 où 1999? J’en ne sais rien. Peut-être tous les deux. Toutefois, tu vois bien que la Suisse parle bien avec les Italiens. Le Gotthard ne sera pas superflu. C’est vrai, nos amis les Italiens ne savent pas où exactement ils vont diriger les trains, mais ils vont trouver une solution, il leur faut trouver une solution.

    Cependant, je le répète, l’axe Lötschberg/Simplon ne sera pas cette solution. Un tunnel long de 35 km une tube, un tunnel hélicoïdal, une rampe de 2,5 %…

    «Est-il encore bien sérieux de faire passer des trains dans des tunnels monotubes»…
    Eh bien, tout est possible en Suisse! Il est même possible de faire passer des trains dans un tunnel monotube BIDIRECTIONNEL! Belle nigauderie, n’est-ce pas?

    Monsieur Moretti est libre de rêver du Lötschberg – en 2018, il y aura un beau tunnel sous le Gotthard avec deux belles tubes et un pseudo-tunnel sous le Lötschberg une tube, donc avec une capacité très limitée – c’est la réalité.

    Notre ex-ministre de finances Monsieur Otto Stich voulait échelonner le projet de NLFA. C’est- -dire, creuser d’abord le tunnel du Gotthard. Evidemment il aurait été beaucoup plus intélligent d’échelonner le projet. Ben, c’est le système politique de la Suisse: On tente de satisfier tout le monde, et pour cette raison on va créer quelque chose qui ne satisfait personne.

  16. Andreas G> Un grand merci pour ce communiqué officiel! Très intéressant en effet! J’ai fait un article spécial pour ce communiqué!

    Pour l’axe Lötschberg-Simplon, je te suis entièrement, il ne peut être valable que s’il y a refonte, voire percement d’un nouveau tunnel du Simplon! Le tunnel hélicoïdal d’Isele, après la sortie italienne en est la preuve flagrante!

  17. Ici j’ai écrtit les projets italiens pour les accès au Gothard: http://forum.trolley.ch/viewtopic.php?t=703

    Le tunnel de base du Lötschberg pour les marchandies est inutile: il y a la rampe du Simplon qui limite les trains…mais dans l’attente du Gothard il sera sûrement d’aide.

    En revanche il n’y a aucun projet italien pour un nouveau accès au Simplon-Lötschberg, sauf améliorations d’infrastructures existantes.

  18. Coccodrillo> Merci pour ces informations sur les projets italiens. Toutefois j’ai du mal trouver une carte représentant les différentes variantes de ces projets. Dans le reportage de la TSR, on voit un moment donné une présentation graphique de ces projets… mais je ne l’ai pas retrouvée sur le web. J’ai toujours préféré un croquis un long discours! 😉

  19. J’ai longement lu tous ce que vous avez écrit mais il y a une erreur: le lötschberg contient bien 2 tubes mais un equipé 1/3, ils prevoient de terminer la construction du 2ème tube une fois le tunnel du Gothard terminer pour des raisons économiques….

  20. sixdeph> Oui vous avez raison… merci pour cette précision importante!

    Je viens juste de publier un nouveau post pour annoncer l’inauguration du tunnel demain samedi 16 juin 2007! Il y a le schéma du tunnel inachevé tel qu’il sera inauguré.

  21. “ils prevoient de terminer la construction du 2ème tube une fois le tunnel du Gothard terminer pour des raisons économiques….”

    C’est possible, mais pas sûr.

    Peut-être que pendant l’attente on équipera les 15 km sans voies (beaucoup l’espèrent), mais pour les 7 km non excavés, je pense on en réparléra en 2020.

Leave a Reply