Lea is back!

Lea, its the yellow car of the Fun'ambule, the underground funicular of Neuchatel (Switzerland).
On February 24th 2007, Lea was gone to Olten for a total revision. Yesterday, March 27th 2007, Lea was delivered and installed thru the opened roof of the bottom station.

Le retour de Léa!

Léa c'est la voiture jaune du Fun'ambule de Neuchâtel.
Elle était partie le 24 février dernier pour être révisée à Olten. Hier, le 27 mars 2007, elle a été livrée et installée par l'ouverture du toit vitré de la gare basse du funiculaire.

Lea

Photo Sugus, see here for more photos of the event.
Photo Sugus, voir ici d'autres photos de l'évènement! 

46 thoughts on “Lea is back!”

  1. Le nouveau tramway de Lyon s’appelle aussi Léa …

    Mais il est beaucoup plus neutre que Léa (sur le plan du design, bien entendu….) En fait, c’est même le plus neutre des nouveaux tramways, bien dans la tradition lyonno-lyonnaise!

    J’apprécie énormément ce concept de découplage en petites séquences de cabines qui s’orientent automatiquement selon la pente, pour Léa (et pour ? l’autre cabine s’appelle ? QUIZZ!) ; l c’est véritablement du design, et on est loin des baignoires Pininfarina … Qui est le constructeur ?

  2. BBArchi> Il existe un site web qui s’appelle Funimag… il est spécialisé dans les funiculaires… il y a même eu un article de publié spécialement sur le Fun’ambule qui devrait répondre tes questions….! 😉
    Même que Sugus a mis un lien vers l’article en question…
    Bon.. c’est bien parce que c’est toi!… voici le lien…
    http://www.funimag.com/funimag20/Funambule01FR.htm

  3. Mille merci ; ma décharge, il y a tellement de choses voir sur ce site (que je recommande, d’ailleurs) qu’il est extrèmement facile d’y entrer pour chercher un sujet précis, et puis de se réveiller après avoir vu plein d’autres choses, en se rendant compte qu’il fait noir dehors, et qu’il n’y a plus beaucoup de trafic routier …!

    Devinette : qu’est ce qui se cache en 45°46’26.09 N / 4°48’46.91 E ?

    Indice :
    C’est métallique, et cela a un lien avec le Musée de l’Automobile de Rochetaillée sur Saône.

  4. Google Earth pointe près de l’entrée du tunnel de la Croix Rousse.
    Si tes coordonnées sont exactes elles pointent directement sur des arbres… il y aurait quelque chose dessous?
    Si ça a un rapport avec les funiculaires… disons alors que c’est une voiture de la ficelle de Fourvière… de mémoire il y en avait une au musée de Rochetaillée… l’autre se trouvait l’ancien musée des transports de Saint Mandé… peut être est ce celle de Saint Mandé qui a été rapatriée Lyon…
    Je dis ça mais je n’en sais rien!

  5. BBArchi: Juste pour vérifier, c’est de cet engin que tu as parlé?
    http://www.cegelec.fr/metiers/references/transport/LyonTramway.htm

    Eh bien moi je trouve que la Léa lyonnaise est le plus beau nouveau tramway qui éxiste! Tous les autres nouveaux trams ressemblent a des vers monstrueux gonflés, selon moi. Mais la cabine de cette Léa a une forme audacieuse et unique.

    Je trouve la Léa lyonnaise beaucoup plus belle que le truc jaune neuchâtelois dont le design me paraît plutôt médiocre avec son front demi-aérodynamique (pourquoi un funiculaire qui circule 10 km/h a besoin d’un forme aérodynamique, que quelqu’un m’explicasse cela…)

  6. Aérodynamique : oui, pour les prises de vitesse (voire de survitesse^^) Et puis l’aspect semi arrondi se compose bien avec la ligne du chassis ; la lecture des différents composants des véhicule est immédiate, et chaque éléments et fonction est clairement identifiable. J’aime bien cette réponse esthétique ce type de problématique.

    D’autre part, je trouve toujours dommage, sous prétexte que l’extérieur est rarement visible, que l’on considère comme secondaire l’aspect extérieur des cabines d’ascenseurs et de certains funiculaires. Du coup, il est toujours difficile de faire admettre aux constructeurs (je parle des ascenseurs) qu’il serait utile de revoir leur démarche esthétique pour offrir autre chose que l’assemblage sans grâce de solutions techniques éprouvées. Chaque ascenseur traité en gaine vitrée devient l’occasion d’affrontements entre concepteurs et constructeurs, qui pourraient être évités.

    C’est un sujet qui me tient coeur dans mon activité.

    Pour ce qui concerne Léa de Lyon, je maintiens et persiste : il s’agit bien d’une quenelle (blanche d’accord, mais une quenelle) : la meilleure preuve, c’est l’ajout des décalcomanies en bas de caisse, pour essayer d’égayer l’ensemble et “casser” l’image de la quenelle…

    Par contre, il circule actuellement une rame pelliculée en poli argenté du plus bel effet.

    Funimag> Non, la Ficelle n’a pas été rapatriée pour l’instant, ma connaissance (et en tout cas, elle n’est pas en présentation au public).
    Mais le pointage concerne quelque chose proximité, dans le même hall…

  7. BBArchi: Ah c’est la couleur blanche qui ne te plaît pas!

    L’antithèse au tram blanc serait cela:
    perso.orange.fr/edouard.paris/200711.htm
    Je ne sais pas lequel serait préférable…

    J’ai écrit un article dans la revue suisse Hochparterre où j’ai présenté quelques solutions réussies et moins réussies de ce problème. Perso, j’adore le travail du bureau jkdesign de Cossonay:
    http://www.railfaneurope.net/pix/ch/private/TPF/0605027.jpg
    et:
    http://www.bahn-bus-ch.de/bahnen/tl/index.html
    Il y a beaucoup de surfaces blanches, mais surtout il y a un concept très intélligent!

  8. The new Hungerburg funicular in Innsbruck will be served by similar vehicles – but I suppose the aesthetic difference between the design of the outside frame and the cabins will be solved in a better way, as those vehicles will run above ground for half of the traces length.

  9. Andreas G> le bus blanc placage bleu, l , ne serait-il pas Lausanne (cela rappelle la déco du défunt Lausanne Ouchy) ?

    Dans le genre agité du design, une école très active représentée par Garouste et Bonnetti, des très bons, mais pas très l’aise parfois … (cf T2 Montpellier) :
    (désolé pour l’adresse un peu longue)
    http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://idata.over-blog.com/0/31/48/01/photos-articles/tramway.montpellier.ligne.2.jpg&imgrefurl=http://bricabracduweb.canalblog.com/archives/2006/12/16/index.html&h=318&w=599&sz=37&hl=fr&start=4&um=1&tbnid=P5v7pWzwSH3jsM:&tbnh=72&tbnw=135&prev=/images%3Fq%3Dtramway%2BLyon%2BT3%26svnum%3D10%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DG

    L , ils en ont peut-être fait un peu trop.

  10. BBArchi: Ah oui le tram de Montpellier, cela rappelle les années «flower power», je viens de poster le link (11:01) mais je ne savais pas qui était responsable de cette idée. Peut-être qu’on s’en fatiguera bientôt. Mais l’idée me plaît.

    En effet, Lausanne TOUT est blanc avec carrées bleus aux angles: bus, rames LO, LG et TSOL ainsi que le métro. D’ailleurs aussi chez les TPF (Fribourg) les bus et trains ont le même fond blanc et points rouges. Je trouve cela génial.

  11. Andreas G> Le TPF avec ses points rouges?… ah bin moi je n’accroche pas du tout… ça fait assez années 70 et encore… sans beaucoup d’imaginations… bref pour moi ça date! Quitte mettre des points, je préfère nettement la livrée du Thurbo avec son logo qui fait mal aux yeux tant on a du mal focaliser dessus!
    http://www.thurbo.ch/thurbo/shop/store/pages/detail.asp?IDPage=447

    BBArchi> Le Lea de Lyon… moi c’est dans le design extérieur de la cabine que je n’accroche pas… ou plutôt si ça accroche comme si c’était une pièce rapportée et donc inchérente avec le reste de la rame.
    Pour le moment, c’est toujours le tramway de Strasbourg qui est en tête de mon classement du plus beau design et cela depuis longtemps!

    Je traduis ce que notre ami Martin d’Innsbruck a écrit:
    “Les voitures du nouveau funiculaire Hungerburg d’Innsbruck auront une conception similaire ( celle du Fun’ambule) mais je pense que les différences d’esthétiques entre la cabine et son berceau extérieur seront résolues d’une meilleure manière car les cabines circuleront l’air libre (et donc visibles) sur la moitié du trajet.”

  12. Michel A: Oui la rame TPF fait «années 70»… mais je dirais «années 2070»! 🙂

    Au sérieux, je ne suis pas du tout d’accord avec ce que tu viens de dire. Le bureau jkdesign a vraiment trouvé une solution nouvelle et originelle. Chez les rames TPF, tout est asymmétrique, notamment le grand point rouge, mais aussi le logo «tpf». Personne n’osait faire cela dans les années 70. Cette solution est complètement nouvelle… parce que avant de choisir les formes et couleurs, on avait dévélopé un concept très intelligent.

    J’avais parlé avec Ralph Kaiser du bureau jkdesign. Le graphiste de Cossonay m’expliquait que le but était de ne pas coller (comme d’habitude) un logo sur les caisses mais au contraire de prendre comme base les waggons et de «leur donner un visage».

    Quant aux rames Thurbo, franchement, je les trouve absolument médiocre. D’accord, les lettres sont jolis, mais les portes en couleurs et les taches de couleur sous le toît, ben c’est ça que j’appelle «mettre des points sans beaucoup d’imaginations»!

    On peut observer ici la différence entre la décoration (Thurbo) et l’art (TPF)!

  13. Andreas G> Suis toujours pas d’accord avec toi… mais enfin, les goûts et les couleurs… 🙂
    Ce n’est pas parce que la déco est asymétrique qu’elle est forcément géniale!
    Ce n’est pas parce qu’un un logo est en minuscules qu’il est forcément génial!
    Ce qui compte dans les deux cas… c’est l’effet, le rendu, l’harmonie… etc
    Je suis d’accord pour dire que la déco du Thurbo est simple… mais je trouve justement que c’est sa simplicité presque évidente qui la rend harmonieuse… 😉

  14. Michel – Il ne s’agit pas d’une question de goût mais plutôt d’une question de qualité!

    D’accord, si c’est asymétrique ce n’est pas forcément génial – mais si l’asymétrie dérive d’un concept génial, c’est tout simplement génial…

    Enfin, disons que les rames Thurbo ne sont pas tellement mauvaises. Il y a du pire… par exemple la déco des trains Tilo où RhoneAlps! Je ne comprends pas pourquoi les CFF, qui sont connu pour leur design soigné, ont accepté cela.

  15. Thurbo me fait beaucoup penser la déco du petit train PL………..L (je ne sais pas si on peut faire de la pub ici?) dans les années 80, avec lequel mes neveux ont longuement joué!

    Et puis, la neige, les petites taches de couleurs bien alignées, au risque de froisser tout le monde, cela me fait irrésistiblement penser Noël …

    Alors que le concept volumétrique et la ligne du matériel est plus qu’intéressant, et mériterait plus de neutralité sur la couleur ; ici le blanc seul serait une réponse idéale et complète, un concept en soi.

    Quant au point rouge décliné en gros puis en alignement, je n’ai pas compris s’il s’agissait de “vieux” matériel relooké, ou d’une déco d’origine.

    Pour les coordonnées ci dessus, pas d’hypothèse ? Diantre…
    Indice sup’ : “ça a eu roulé, mais ça roule plus beaucoup”. Cela concerne d’ailleurs un des rares matériels du Musée de Rochetaillée qui ne soit pas en état de marche …. Et ce n’est pas la cabine du funiculaire de Fourvières.

  16. BBArchi: PL………L? Hmmm…. Plionel? Où Plivalossi? Où Plouef?

    Les trains TPF (ceux avec les taches rouges) sont plutôt vieilles (années 60 – 80), quand ils étaient neuves, ils étaient peints en vert/crème, puis argent avec bande orange.

    Quest-ce que t’en penses? Tu aimes? Serais-je le seul qui adore cela? La seule personne au monde (sauf le graphiste)???

  17. BBArchi: PLOUGASTEL! C’est le seul nom français avec PL………..L dedans que je connais. Peut-être des petit trains bretons?

  18. BBArchi> Ne serait-ce pas plutôt Playmobil ?

    Voici deux photos de deux rames du Thurbo:
    En gare de Kreuzlingen en 2003
    http://farm1.static.flickr.com/198/441802119_83248d4bfa_o.jpg
    …c’est très gai, assez printanier… ça s’accorde très bien avec les chemisettes! 😉
    Ses touches de couleur c’est comme une palette laissée par le pinceau d’un peintre…
    En gare de Konstenz en 2006
    http://farm1.static.flickr.com/171/441801616_99cf115a0a_o.jpg
    Ce n’est pas que je sois un inconditionnel du Thurbo… mais son logo a toujours attiré mon regard!

    Ton matériel du quartier de Serin, c’est un matériel ferroviaire ou une automobile? devant une école?

  19. La fifille préférée de BBArchi, (passionnée de design), elle aime bien les “plouc plouc” colorés du Thurbo ; merci beaucoup pour la vue intérieure : l , elle est rentrée en transe ! Et pourtant, le train (vu par son papa) ce n’est pas vraiment son truc.

    Bon, moi je maintiens l’idée que la bande de “plouc plouc en couleurs” en haut de caisse n’était pas indispensable au concept, et la sobriété du blanc extérieur en contraste avec les couleurs pétantes de l’intérieur, voil une vraie bonne idée.

    Funimag> bravo ! il y a effectivement une section d’une trentaine de mètres de rail en 1m d’écartement, de l’ancien Train Bleu Lyon Neuville, qui a échappé l’urbanisation locale !

    Pour les photos, je les envoie par mail.

  20. Andréas G> tu connais Plougastel, toi ??? l’Auberl’ach ??? les fraisiers, le calvaire, la place de l’église, tout ça ?

    Sur le plan ferroviaire, connais tu le pont Albert Louppe, avec ses deux étages (en haut, la route, l’étage inférieur, un deuxième tablier pour le tramway Brest / Plougastel) ?

  21. BBArchi> J’ai les photos des rails en allant dans mappy.com et en tapant ‘place de Serin’ Lyon en allant voir la ville de Lyon en photos… exemple
    http://photos.mappy.com/h/ad?type=s;ville=69000000;nomvoie=place+de+serin;numero=;templ=voilaphoto_frame;templ_photo=voilaphoto_photo;fwdto=/1/f/;interactif=1
    …il y a quatre photos!

    Le fille de l’architecte a vraiment très bon goût! 😉 Je partage les miens avec les siens! Je ne suis jamais monté dans un Thurbo et j’ai découvert cette photo de l’intérieur en cherchant Thurbo dans Flickr et dois dire que j’aime beaucoup la gaieté des couleurs intérieures!

  22. BBArchi: Les trains de tes neveux s’apellaient «Plougastel»? Vraiment? Où bien «Ploërmel» où «Plouguernevel» 😉

    J’adore les quizz!

    Non je n’ai jamais visité la Bretagne. Peut-être j’y vais en avril. Sinon je vais visiter la région St-Etienne/Roanne. Il y a beaucoup de lignes abandonnées très intéressants que je voudrais voir, p.ex. le monorail de Panissières où la première ligne qui menait Roanne avec plusieurs plans inclinés.

  23. Funimag> Je n’avais même pas pensé regarder sur Mappy ! sur Wanadoo / Photos de ville, le secteur n’est pas jour … Merci pour le lien.

    Andreas G> ligne de Panissières : il n’y a plus rien de visible sur place, tout ayant été ferraillé ( part un ou deux ponts-route sans intérêt) par contre il y a plusieurs sites internet locaux qui en parlent …

    La région St Etienne / Roanne a énormément de vestiges intéressants, j’ai plus d’infos la dessus si cel intéresse (patrimoine industriel de la vallée du Gier, et de la vallée de l’Ondaine, lignes de chemin de fer et industriels, et les anciens plans inclinés de Neulise sur la première ligne Roanne / St Etienne, dont j’ai entendu parler mais que je n’ai pas réussi localiser sur place… diverses friches et usines réhabilitées ou encore visibles en l’état, vestiges du canal Givors / Rive de Gier, etc…). Prévoir plusieurs jours !

    En passant, voir la gare du Chambon Feugerolles, nous y avons “commis” un geste architectural … visible sur Google ou IGN Géoportail.

    Et puis, les trains des neuveux s’appelaient bien Playmobil, et se mélangeaient bien aux Legos du tonton…

  24. Personnellement je ne me suis encore jamais vraiment penché sur les plans inclinés de la ligne Saint-Etienne Roanne (Andrézieux – Le Coteau)… mais vu son ancienneté (1832-1852) il sera très difficile de trouver des documents photographiques d’époque… au mieux des gravures!
    Ici il y a un très bon article qui décrit cette ligne avec ses plans inclinés:
    http://www.fleuve-loire.net/article.php3?id_article=108
    Je suis preneur de toutes illustrations portant sur ces plans inclinés! 😉

  25. Un très bon site sur les vestiges dans la région stéphanoise ; première ligne de chemin de fer (Andrezieux) :http://vieux.saint.etienne.club.fr/vestigestrain.htm

    Le site Fleuve Loire, également de tout premier plan pour la synthèse de toutes les infos les plus importantes.

    Le reste : VTT et marche pied sur place pour repérer ce qui reste vers Neulise. Il faut également se méfier des vestiges du chemin de fer métrique qui reliait St Victor sur Rheins Neulise et au dela, en passant par Neaux, Fourneaux, etc… dont la confusion est possible avec le premier tracé Roanne St Etienne.

  26. Pour les passionnés, des connaissances très très utiles pour découvrir le patrimoine de la région de St Etienne :

    http://www.reseau-patrimoine.net

    Le plan incliné de Neulise (42) : tracé parfaitement visible sur IGN Géoportail !(cliquer sur “France Métropolitaine” plutôt que sur la carte, le site étant en maintenance). Il passe l’Est de Neulise (environ 2/3kms).

  27. BBArchi et Michel: Merci pour vos renseignements et les liens! J’en suis ravi! C’était une bonne idée de parler de Plougastel 😉

    (Initiales?) BB: Je cite le livre «La Loire, berceau du rail français» (Editions ARF 2000): «Nous ne pouvons qu’encourager tous les amateurs d’archéologie ferroviaire suivre le ‘sentier pédestre du monorail’, balisé depuis les ruines du château de Donzy jusqu’ Panissières. Ce chemin de randonnée d’env. 10 km emprunte l’ancienne plate-forme du monorail et permet de découvrir les vestiges encore nombreux, surtout les ponts…» Cela laisse de l’espoir!

    Gare du Chambon-Feugerolles: j’en n’ai rien trouvé sur Google et lesgares.com. Quest-ce que tu y as fait? Plus d’info et liens svp!

    Plan incliné de Neulise: Dans le livre que j’ai mentionné il y a une description détaillée de la ligne, comme quoi je suis confident de trouver les vestiges. Et je vais consulter le Géoportail.

    Michel: Je ne crois pas que des photos vieilles des plans inclinés éxistent. Mais il y a plusieurs gravures dans le livre dont j’ai parlé. L il y a aussi des photos des bâtiments abritant les machines fixes qui éxistent toujours, photos des vestiges de ponts etc. Je veux bientôt acheter un scanner, sitôt que je l’aurai, je vais t’envoyer des images.

    Je craignais qu’en parlant de Thurbo et de Plougastel, on s’éloignerait du sujet de ce blog… mais non! Heureusement ce n’est pas le cas… Les plans inclinés sont aussi des funiculaires! Même si nous y sommes parvenu purement par association…

    Après mon voyage je veux créer aussi un photoblog! J’aurai des tas de matériel intéressant!

  28. En elle même, la gare du Chambon Feugerolles n’a rien d’excitant, si ce n’est qu’elle vient de faire l’objet d’une modernisation dans le cadre de l’electrification St Etienne / Firminy, et sa transformation en pôle d’échange vient parachever l’opération d’urbanisme initiée il y a une dizaine d’années.

    Avec mon associée, nous y avons réalisé l’époque une passerelle aux caractéristiques inhabituelles (tablier courbe, haubans déportés) dans la tradition de recherche des limites de formes propres l’architecture industrielle, et en conservant une haie de cyprès taillés en arcades typiques de l’ambiance ferroviaire.

    Nous voulions montrer qu’il est possible de donner une autre réponse, esthétique celle l , l’avenir des gares, en contradiction avec l’esthétique “sécuritaire” développée la SNCF. A ce jour, aucun vandalisme, aucun tag en douze ans, une appropriation des lieux par les utilisateurs, et la démonstration qu’il est donc possible de faire mieux en continuité avec l’existant.

    Et l’expérience continue aujourd’hui avec l’adjonction d’ascenseurs transparents …

    Pas de liens proposer pour l’instant, mais “ suivre”^^.

    Plans inclinés de Neulise : sortie VTT + photos programmée ce printemps, date préciser…

  29. Merci pour la déscription – préviens-moi quand le lien est disponible! Je veux voir.

    C’est le genre de travail qu’on adore quand on aime les chemins de fer, n’est-ce pas?

    Enfin moi j’étais ravi quand l’occasion s’est posée de faire une interview avec une mécanicienne. Je l’avoue, cette occasion, c’est moi qui l’a créée.

  30. Les Ficelles Lyonnaises ! un bon site, assez précis dans l’ensemble :

    cris23.free.fr/lyon_ficelle.htm

    Je suis intéressé par d’autres photos anciennes, celles qui sont présentées ici sont pratiquement toujours celles que l’on retrouve de partout …

  31. Oups : les photos archi connues sont celles de : http://cris23.free.fr/lyon_ficelle.htm

    bien sûr !

    Funimag> question : l’écartement des voies du chemin de fer Lausanne Ouchy, cédé la commune de Villard de Lans, c’est bien du 1m?

    Sur les nombreux forums traitant du sujet, dont la plupart initiés par des locaux réfractaires ( quoi, c’est très vague, même pour eux), enfin, des locaux réfractaires par principe, cette histoire d’écartement a surgi avec comme question fondamentale : et qu’est ce qu’on fera une fois que le matériel sera remplacer, hein, avec cet écartement non standard ?

    Si l’écartement est de 1m, je ne comprend pas leur question…

    Enfin, l’agitation continue, avec des démissions de membres du conseil municipal de Villard depuis l’automne (mais on ne sait pas si c’est de la majorité ou de l’opposition)…

  32. Pour le site sur les ficelles de Lyon, il reprend les principales cartes postales anciennes qui existent sur le sujet ainsi qu’une photo extraite de “Les transports Lyon” de Guy et Marjorie Borgé et René Clavaud… il y a quelques rares photos supplémentaires et intéressantes sur les ficelles de Lyon dans le livre… 80% du livre est consacré aux tramways et autobus!

    L’écartement du Lausanne Ouchy? Saur erreur de ma part c’est du 1435 mm!
    Ils sont donc réfractaires l’écartement et non au principe du train? Il y a donc un progrès! 😉

  33. Ah, c’est du 1435mm ?!!! effectivement, nous sommes vraiment dans du hors cote, l !!! mais certains font de l’urticaire dès qu’ils voient un bout de rail, et curieusement ne se sentent pas en danger allergique lorsqu’ils voient en été les squelettes des remontées mécaniques qui ne servent rien…

    Au fait, ce n’est pas l’écartement des 2 ou 3 motrices rouges essieux qui avaient été acquises par les TCL auprès de nos amis suisses, quand la ligne C du métro de Lyon ( crémaillère) avait été mise en service ?

    Après remplacement par le nouveau matériel de capacité supérieure, elles avaient été mises en vente, avec des petites annonces (photos et tout) y compris au dos des bulletins municipaux ! Où sont-elles aujourd’hui (si elles sont encore entières) ?

  34. Des motrices rouges suisses crémaillères achetées Lyon? Je ne suis pas au courant!
    Le métro ligne C c’est une crémaillère Strub… donc si les motrices étaient d’occasion, ce que je présume… elles pouvaient provenir du Martigny-Châtelard, des Pléiades de Vevey, de l’AOMC ou encore du Jungfraubahn… mais tout ça ce sont des chemins de fer métriques! La ligne C c’est bien du 1435mm?
    Motrices suisses 1435mm crémaillère Strub….? je ne vois que les motrices du Lausanne Ouchy… mais elles ne sont pas rouges!

  35. J’ai enfin trouvé une photo de la rame du tramway de Lyon pelliculée en chromé ! brillant flashy et tout et tout :

    http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=381430&page=5

    Une quenelle en inox ! mais j’aime…

    Métro ligne C : j’évoquais les 3 motrices qui circulaient sur la ligne crémaillère, donc, vers 1978 et années suivantes, qui avaient été achetées en Suisse pour l’exploitation de la ligne juste avant la transformation en métro (avec prolongement de la ligne historique entre Croix Paquet et Hôtel de Ville). Entre le conducteur et la partie passager, une grande vitre en verre bleu, comme les bouteilles d’éther, travers laquelle il était possible de voir le tunnel et la voie.

    Après retrait du service, elles ont été stockées pendant un temps au dépôt de la Soie, Vaulx en Velin, sur un coupon de rail l’extérieur … Quant l’écartement, je n’en ai aucune idée… Il faudrait que j’aille prendre les cotes sur la ligne C !!!

  36. Ah ok tu parles de la période intermédiaire 1974-1978 après la transformation de la ficelle en train crémaillère… ce furent des motrices construites par SLM de Winterthur… aucune idée de ce qu’elles ont pu devenir. Même le livre “Les transports Lyon” ne présente aucune photo de cette période intermédiaire!
    Quatre années d’exploitation pour des motrices suisses crémaillère… elles devaient être en très bon état!
    Une question posée dans un forum de mordus et la réponse ne devrait pas tarder!

  37. J’ai enfin retrouvé leur trace :

    1 motrice serait actuellement Valenciennes, pour servir de véhicule de mise au point pour des équipements de traction novateurs (info 2006)

    Les deux autres, garées dans un coin du dépôt de la Soie, Lyon :
    45°45’41.59″N / 4°55’19.37″E !

    Je vais essayer de faire des photos ce WE…

  38. Hier j’ai posé la question dans un forum… J’ai eu une réponse m’orientant vers un centre d’essai de l’agence européenne d’essai vers Lille!
    Mais si tu as retrouvé deux motrices dans ce dépot, c’est génial! Personne n’en parle de ces motrices… écartement 1435mm et crémaillère Strub, ça ne vous rappelle rien? …mais le Lausanne-Ouchy évidemment! Villard de Lans n’a-t-il pas pensé aussi ces motrices?!
    Avoir des photos de ces motrices ce we ce serait génial BBarchi! Je pourrais les mettre sur mon blog! 😉

  39. Des infos supplémentaires :

    MC1 est Valenciennes, pour labo d’essais
    MC2 et MC3 sont donc garées au fond du hangar G1 au dépôt de la Poudrette, métro de Lyon ligne A.

    Une visite serait organiser, peut-être, pour prendre au moins des photos ? A suivre.

  40. Pour les motrices MC2 et MC3 : elles ont été déplacées ce printemps au dépôt du tramway T3 situé Meyzieu.

    Villard de Lans a fait procéder une étude leur sujet…

    Pour la voie toujours en place vers l’entrée du tunnel de la Croix Rousse coté Serin, il s’agit en fait d’un embranchement industriel entre la voie du train Bleu Lyon>Neuville et l’usine Gillet située au Sud, démolie il y a une trentaine d’année et remplacée par des immeubles de logements.

Leave a Reply