Hungerburgbahn, the opening on December 2nd, 2007

The opening of the new Hungerburgbahn is planed on December 2nd, 2007.
But it appears that the funicular makes to much noise for the nearby living inhabitants!
So it was decided to limit the speed from 36 km/h to about 20 km/h until middle 2008, the time to find a solution to reduce the noise!

Hungerburgbahn, la mise en service est prévue pour le 2 décembre 2007

La mise en service du nouveau funiculaire Hungerburgbahn d'Innsbruck est maintenant prévue pour le 2 décembre 2007.
Mais les voisins directs du funiculaire se plaignent des nuisances sonores trop importantes! Il a donc été décidé de mettre le funiculaire en service en réduisant sa vitesse de 36 km/h à environ 20 km/h jusqu'à la mi 2008, le temps qu'une solution soit trouvée pour réduire le bruit!

Hungerburg

Hungerburg

Hungerburg

Hungerburg

Hungerburg

Photos Martin SCHÖNHERR

Architect Zaha Hadid

 

Tags:

Ciel, mon funi…!!!

Heavens! My funi…!!! 

SMC

"Faster than you thought!
From Sierre to Crans Montana: 12 minutes only!"

Publicité de 2001 pour le funiculaire Sierre-Montana-Crans !

(Click to enlarge/ Cliquer pour agrandir) 

Merci Sugus pour m'avoir indiqué le site de la Bibliothèque Nationale Suisse 

Tags:

Besançon, partial renovation

Besançon, France.

On September 2nd 2007, there was the installation of the renovated car #2 at the renovated bottom station of the funicular of Besançon-Brégille. The association "Les Amis du Funiculaire de Besançon" succeeded to convince the city council of Besançon to renovate only the bottom station and its carriage. The top station is still occupied and rented to a family and cannot be renovated. The carriage #1 is still stored in a city workshop waiting for an improbable next decision to be renovated too! The goal of the association is to reopen the funicular which is stopped since 1987… and started proceedings to list the funicular as an historical monument.

Besançon, rénovation partielle 

Le 2 septembre 2007 eut lieu l'installation de la voiture n°2, entièrement rénovée, dans la gare basse elle aussi rénovée du funiculaire de Besançon-Brégille. L'association "Les Amis du Funiculaire de Besançon" a réussi à convaincre la municipalité de Besançon de rénover la gare basse avec une des deux voitures. La gare haute, quant à elle, n'est pas rénovée car elle est toujours louée comme HLM par la mairie. La voiture n°1 n'est pas rénovée non plus et est toujours entreposée dans les ateliers municipaux attendant une très improbable décision de rénovation. Le but de l'association est bien sûr la rénovation totale du funiculaire, arrêté depuis 1987, avec sa remise en service. Une procédure a été lancée en avril 2007 pour une inscription à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. 

Besançon
The bottom station and the car #2.
La gare basse avec la voiture n°2.

 

Besançon

Besançon

Besançon

Besançon

Besançon

Besançon
The top station.
La gare Haute.

Besançon
The top station.
La gare Haute.

Photos Raphaël JEANNOUTO  

See here my report in 1999 / Voir ici mon reportage en 1999. 

Tags:

Pacific 231 G 558 (slideshow)

Pacific

(click on the photo to see the slideshow / cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

La Pacific 231 G 558 rentre au garage de l'association "Pacific Vapeur Club" à Sotteville-lès-Rouen.

Ou alors si vous aimez un retour nostalgique au Noir & Blanc, voici la photo ci-dessus

Un grand merci à Stéphane "Le freiniste" membre du PVC qui ma permis de faire ces photos! 

Tags:

Problème dans la base de données du blog!

Bonjour à tous…

Le 15 novembre au soir, j'ai constaté les messages d'erreurs suivants:

WordPress database error: [Table 'funimagcom.wp_comments' doesn't exist]
SELECT COUNT(*) FROM wp_comments WHERE comment_approved = '0'

WordPress database error: [Table 'funimagcom.wp_comments' doesn't exist]
SELECT COUNT(comment_ID) FROM wp_comments WHERE comment_approved = 'spam'

En analysant la base MySQL, je constate:
- la table des commentaires "wp_comments" a disparu
- une nouvelle table a été créée:  "wp_comments_SPAM"… vide!

A priori… cela ressemble à une opération de mon provider qui aurait trouvé trop de spams dans ma base!

J'utilise Akismet qui a déjà bloqué très efficacement pas mal de spams !!

Seulement les spams bloqués sont gardés 15 jours dans la base! Cela a dû faire peur à mon provider!

Ce matin j'ai été obligé de recréer la table des commentaires et de la remplir avec la dernière sauvegarde des commentaires qui datait du 14 octobre 2007! Donc tous les commentaires qui ont été postés depuis le 14 octobre ont disparu et j'en suis désolé! De plus certains caractères accentués sont mal interprétés depuis cette restauration!

No tags for this post.

Rouen – Metrobus

The tramway of Rouen is called Metro because it is underground in the center of the city. It started in 1994.
Le tramway de Rouen est appelé Métro car en centre ville il est souterrain. Il a été mis en service en 1994.

(click on the photos to enlarge / cliquer sur les photos pour agrandir)

Rouen
Metro on the Jeanne d'Arc bridge.
Le Métro sur le pont Jeanne d'Arc.

Rouen
Metro on the Jeanne d'Arc bridge.
Le Métro sur le pont Jeanne d'Arc.

Rouen
Metro on the Jeanne d'Arc bridge.
Le Métro sur le pont Jeanne d'Arc.

Rouen
Metro leaving the underground section after Théatre des Arts station.
Le Métro sortant de la section souterraine après l'arrête Théatre des Arts.

Rouen
You can see the underground station Théatre des Arts.
Vous pouvez apercevoir l'arrêt souterrain Théatre des Arts.

Rouen
Metro leaving the underground section after Théatre des Arts station. In the background, Jeanne d'Arc street, the main street which leads to the central SNCF train station.
Le Métro sortant de la section souterraine après l'arrête Théatre des Arts. En arrière plan, la rue Jeanne d'Arc qui mène à la gare SNCF.

Rouen
Metro leaving the underground section after Théatre des Arts station.
Le Métro sortant de la section souterraine après l'arrête Théatre des Arts.

Rouen
Bus TEOR Agora on dedicated ways with optical guidance for station approach.
Bus TEOR Agora circulant sur site propre et équipé de guidage optique à l'approche des stations.

Rouen
At the bus station, note the white dotted lines which are used to guide the bus with its camera to have the best parking for the passengers and the Wheelchair accessibility.
A l'arrêt notez les lignes blanches pointillées qui sont utilisées pour guider le bus pour un stationnement idéal pour les passagers et les personnes à mobilité réduite.

Rouen
On the top of the bus, the camera used to watch the white dotted lines at the stops. Note the small windshield wiper!
Sur le toit du bus, la camera qui va suivre les lignes blanches pointillées aux arrêts. Notez le petit essuie glace!

Rouen
Général Leclerc street, one of the main commercial streets of Rouen on Saturday, September 29th and fully dedicated to the buses! Note the white dotted lines beside the bus stops…. where are the buses?!
Rue du Général Leclerc, une des principales rues commerçantes de Rouen le samedi 29 septembre, entièrement réservée à la circulation des bus! Notez les lignes blanches pointillées à côté des arrêts des bus… quels bus?!

Tags:

Des “remonte-pentes” pour vélos dans Paris?

Denis Baupin, adjoint Vert à la mairie de Paris, vient de déclarer (6 novembre 2007) dans une interview au Parisien qu’il faudrait expérimenter des "remonte-pentes" pour vélos dans la capitale!

Après le succès de 'Vélib’, le système de location de bicyclettes dans Paris, et de ses 8 millions de déplacements, Denis Baupin a déclaré : "[...] pour ce qui est de la remontée de côtes, des villes étrangères expérimentent des remonte-pentes discrets intégrés au bord du trottoir, une espèce de funiculaire [...] Je propose qu’on l’expérimente à Paris".

Et bien ce système de remonte-pente pour vélos, il existe à Trondheim en Norvège depuis 14 ans déjà!
C'est un mini funiculaire installé près du trottoir… avec une carte et en restant sur le vélo, vous pouvez remonter la pente en posant le pied sur une cale qui se déplace par le câble!

Voir ici la vidéo de Trampe, le concepteur du système fonctionnant à Trondheim: 

Il faut savoir qu’un Vélib pèse 22 kilos et que devoir remonter une rue en pente est un exploit que peu de parisiens tentent! J’ai vu un Vélib remonter l’avenue Gambetta, du Père Lachaise à la Place Gambetta, le cycliste a été obligé de s’asseoir sur un banc pour reprendre son souffle une fois arrivé en haut de la côte! Mais, en fait,la plupart des utilisateurs de Vélib ne l'utilise pas dans les montées! 

Autre vidéo:

Trampe

Trampe
Ca marche aussi pour les patinettes!

Photos Trampe

Tags:

Mount Tamalpais & Muir Woods Railway Traces

Here are the traces of the old Mount Tamalpais & Muir Woods Railway!
Ci-dessous le tracé reconstitué de l’ancien chemin de fer Mount Tamalpais & Muir Woods Railway!

Click on the map to see photos of the remarkable points.
Cliquez sur les repères de la carte pour voir les photos correspondantes.

In yellow color: the Gravity Railroad. En jaune, le tracé utilisé pour les Gravity Cars.
In green: the train section: Mill Valley – Mesa Junction. En vert, la section Mill Valley – Mesa Junction.
In red / En rouge: the West Peak Radio Station Incline.

This is what “Andreas G” said in a Quiz #15 comment:
“Passengers rode to the top of the mountain by steam train. Downwards they had the choice of steam train or gravity car. It was not allowed to ride the gravity cars on the way to the top. Whenever he accompanied a gravity train about to roll downwards, Superintendent Bill Thomas announced: «OK men, turn on the gravity!» The gravity cars did not ride to Mill Valley – they used a branch line to a nature reserve called Muir Woods. From Muir Woods, a steam train carried passengers up the hill to Mesa station (where the branch to Muir Woods began) and towed the gravity cars. At Mesa, the steam train turned on the wye (the locomotive was always below the cars) and proceeded to Mill Valley, while the gravity cars waited for another steam train that would push them to Mount Tamalpais.”

Andreas G a dit dans un commentaire du Quiz #15:
“Les passagers montaient au sommet de la montagne à l’aide des locomotives à vapeur. Pour la descente, ils avaient le choix entre le train à vapeur ou la descente en chariot gravitationnel (Gravity Car). Il était interdit de monter au sommet dans ces chariots. Les Gravity Cars ne descendaient pas jusqu’à Mill Valley; ils étaient utilisés pour une ligne de dérivation à destination de la réserve naturelle de Muir Woods. De Muir Woods, un train à vapeur remontaient les passagers jusqu’à Mesa Junction tout en remontant également les Gravity Cars. A Mesa, le train à vapeur se retournait sur l’embranchement en “Y” afin que la locomotive qui poussait à l’arrière pour la montée, se retrouve à l’avant pour la descente vers Mill Valley. La locomotive était toujours en dessous des voitures pour des raisons de sécurité. Les Gravity Cars, laissées à Mesa, attendaient le prochain train montant pour être remontées jusqu’au sommet du Mount Tamalpais.”

Tags: