Clermont-Ferrand – New tramway

Clermont-Ferrand – Nouveau tramway

Clermont-Ferrand, France.


Photo LOHR

On October 14-15, 2006 Clermont-Ferrand started its new tramway, the TRANSLOHR!
Les 14 et 15 octobre 2006, la ville de Clermont-Ferrand vient d'inaugurer et de mettre en service son nouveau tramway, le TRANSLOHR!

It is called tramway, but in fact it is not rolling on rails! It is a new light urban transport system rolling on tires and guided by a central rail. It is also called Tramway on Tires… it is some kind of guided trolley bus!
Officiellement il est appelé tramway… mais en fait ce nouveau système de transport ne circule pas sur des rails mais sur des pneus et il est guidé par un rail central qui ne sert que pour le guidage de la rame! techniquement cela ressemble plus à un trolley bus guidé qui aurait le look d'un tramway moderne!

The TRANSLHOR is built by LOHR a french compagny which already designed the MODALOHR, a system to easily put trucks on trains. The TRANSLOHR is also sold to Padova (Italy) and Tian Jin (China).
Il a été conçu par la société alsacienne LOHR qui avait déjà conçu le MODALOHR, le système de transbordement rail-route. Le TRANSLHOR a été également vendu à la ville de Padova et Tian Jin en Chine.

Clermont-Ferrand is the french town for tires… that's the reason the town councyl decided to choose the tramway on tires system… on Michelin tires of course!
Clermont-Ferrand est la capitale du pneu… c'est pourquoi la municipalité a trouvé tout naturel de choisir cette solution de tramway sur pneus… sur pneus Michelin évidemment!


Michelin tires and details of the guidance system.
Pneus Michelin et détail du système de guidage.
Photo DENY84


How the tramway is guided by inclined rollers on the central rail.
Comment le tramway est guidé par des galets inclinés sur le rail central.
Document LOHR.

I am very unconvinced about this kind of hybrid light urban transport system which does not want to choose between tramway, bus and trolley bus! This kind of tramway on tires has always a lot of derailment problems, The guidance system tends to derail during curves. At Nancy, the tramway on tires had serious derailment problems in 2000. LOHR claim that TRANSLOHR is more reliable than the Nancy tramway on tires system… give it time to prove its reliability!
Personnellement je reste encore sceptique sur ce genre de transport hybride qui ne veut pas vraiment choisir entre le tramway, le bus et le trolley bus. Ce genre de tramway sur pneus guidé par rail a toujours des problèmes de déguidages, c'est à dire que le système de guidage a tendance à sortir du rail lors des courbes. Le tramway sur pneus de Nancy a connu de graves problèmes de déguidages à ses début en 2000. LOHR prétend que le système de guidage du TRANSLOHR est plus fiable que celui du tramway de Nancy… laissons lui le temps de faire ses preuves!

Tramways on tires in France: Caen, Nancy and Clermont-Ferrand (guided by central rail), Rouen (immaterialy guided).
Les tramways sur pneus en France: Caen, Nancy et Clermont-Ferrand (guidage par rail central), Rouen (guidage immatériel).

21 thoughts on “Clermont-Ferrand – New tramway”

  1. S’il sort de son rail c’est certainement moins grave que pour un tram “normal” puisque le rail ne sert qu’à la guidance. Il a de bons gros pneus qui permettent de s’arrêter en douceur même hors du rail.

  2. En théorie seulement puisque qu’après l’inauguration du tramway sur pneus de Nancy en 2000 il y eut plusieurs déguidages dont un avait fait 3 blessés!
    Le tramway sur pneus de Nancy a été conçu par la société Bombardier et celui de Clermont-Ferrand par la société LOHR.
    Je reste persuadé que ce système de tram sur pneus est quelque peu bâtard… il se prétend plus économique car les travaux d’implantation sont soit disant plus léger… mais à terme les côuts de mise au point et d’exploitation doivent vite rééquilibrer la balance en faveur du tramway classique!
    On pourrait résumer par “on veut un tramway pour notre ville… mais on ne veut pas des travaux d’infrastructures” !

  3. Oui certes… mais surtout… la société Michelin souhaitait un tram à pneus. Et si la société Michelin souhaite quelque chose, la ville de Clermont-Ferrand, ou se trouve le siège de Michelin, réfléchit trois fois avant de dire non… et c’est exactement ça que s’est passé. Quiz: Devinez qui fournit les pneus du nouveau tramway… la réponse est plutôt facile!

  4. À Rouen il y a un vrai tramway avec quelque section en souterrain. Ce que dans le blog est appélé tramway à guidage immatériel c’est un bus diesel traditionnel, avec un guidage electronique: http://snipurl.com/zvhx

    J’ai en plus trouvé une apge qui décrit très bien ces systèmes, en anglais:

    http://www.garden.force9.co.uk/Buses03.htm
    http://www.garden.force9.co.uk/OBahn.htm

    In Rouen there is a real tramway, with some undergound sections. What in this blog is called “trm on tyres” is a normal diesel bus with an elecronic guidance system. More info on the wonderful site linked above.

  5. Je ne sais plus comment est celui de Bordeaux , mais , ce que je sais c’est que mon fils qui a travaillé une dizaine de mois là -bas disait que ce satané “truc” marchaiot quand il en avait envie !

  6. Coccodrillo> Merci pour ces liens très intéressants!

    Khate> Le tramway de Bordeaux a une particularité qui est une première mondiale… il s’agit d’un véritable tramway sur rails mais… sans fil! C’est à dire qu’il n’y a pas de caténaire d’alimentation… l’alimentation électrique se fait sur un troisième rail central. Les déboires du tramway de Bordeaux sont dus à des problèmes de courts circuits sur le rail d’alimentation. Je ne sais pas si ces problèmes sont définitivement réglés à ce jour… si quelqu’un a cette information, il est le bienvenu…!

  7. Mon fils n’habite plus là -bas , il est entre Toulouse et Montauban .
    Quand je lui ai posé la question , il a dit: “ça m’étonnerait qu’il aille mieux , un jour oui , un jour non ! mais avec le “nouveau/ancien” maire tout devrait aller bien d’ici peu !”
    J’aurais mieux fait de ne rien demander .

  8. J’ai retrouvé la revue «Massif Central» (septembre/octobre 2006) qui raconte la histoire tourmentée du tram sur pneus de Clermont-Ferrand: L’appel d’offres pour la fourniture du matériel roulant est lancé le 3 juin 1996. Cinq constructeurs sont en lice: Ansaldo, Fiat, Matra, GEC-Alsthom et Bombardier, qui se distingue en proposant une solution sur pneumatiques. (…) GEC-Alsthom maîtrise parfaitement le tramway SUR FER et emporte le marché le 14 octobre 1996. Débute alors une énorme opération de lobbying en faveur du tramway SUR PNEUS. (…) Les regards se tournent vers la Manufacture Michelin, que l’on soupçonne, si l’on ose dire, de faire monter la pression. Une pression telle que le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) cède. Le 22 novembre 1996, il déclare «sans suite l’appel d’offres fournitures de matériel roulant». (…) De manière assez cocasse, le SMTC découvre que le leader mondial du marché des pneumatiques est implanté depuis près d’un siècle à Clermont-Ferrand et qu’un tramway sur pneus serait le bienvenu au pays de Bibendum… etc etc

  9. Andreas, tu es abonné à la revue “Massif Central” ???!!!

    Proposer un tramway sur pneus à Clermont-Ferrand, j’avoue que Bombardier a eu un sacré flair!
    En tout cas merci pour ce nouvel éclairage.

  10. La Lozère, les Causses! Super…! Et bien moi je suis originaire de la Lozère… des Causses… entre le Causse Méjean et le Causse Noir… je suis de Meyrueis.

  11. Je ne suis pas abonné à «Massif Central» mais ça serait une bonne idee! Car j’aime le Massif Central beaucoup, le Lozère, les Causses, les Cevennes… ahh j’aimerais y aller demain mais hélas c’est impossible. J’achète la revue chaque fois que je vais en France. Aussi Connaissance du Rail et Correspondances Ferroviaires. Cette dernière, je vais l’abonner car cette revue est formidable.

  12. Bon sang! Meyrueis, le causse Méjean, Ste-Enimie, Florac… ce sont des noms magiques pour moi. L’aven Armand avec son funiculaire souterrain (il faut en parler puisque c’est Funimag). Selon moi c’est un des plus beaux paysages du continent. Le causse avec ses prés désséchés… parsemé avec menhirs et dolmens… le silence profond… autant de souvenirs inoubliables!

  13. Je vois que j’ai affaire à un connaisseur!
    L’Aven Armand… oui bien sûr certainement la plus belle cathédrale souterraine au monde! Le funi de l’Aven Armand… et bien j’en avais parlé il y a bien longtemps déjà ! Pfff.. que le temps passe vite! C’était en 1997…
    http://www.funimag.com/funimag09/GROTTE01.HTM
    Comme toi je suis amoureux du Causse Méjean mais aussi des gorges de la Jonte… connais tu Nîmes le Vieux près du Perjuret?
    Meyrueis est une perle au millieu de ces merveilles naturelles!

  14. Nîmes-le-Vieux je connais pas. J’avais loué une VTT à Mende, suis allé à Ste-Enimie. Là j’observais une très impressionnante crue du Tarn, l’eau montait environ deux mètres en deux heures. Je suis descendu les magnifiques gorges du Tarn, puis grimpé le causse Méjean. Dans un hameau mince j’ai passé la nuit dans un joli petit hôtel dont j’ai oublié le nom. Après la visite de l’Aven Armand j’allais à Meyrueis puis à Paulhe. Là il n’y avait pas de trains pour Mende donc je suis retourné à Mende sur la VTT… Une autre fois je suis monté sur le causse Méjean de Florac… et j’ai traversé le Mont Lozère à pieds à partir de Villefort: Felgerette, Col de Finiels, Pont-de-Montvert… puis j’ai traversé la plaîne où jaillit le Tarn… c’est hyper beau là-haut! Puis la descente à Génolhac… il serait une bonne idée de suivre le talus du tacot qui allait à Florac…

  15. Nîmes le Vieux c’est sur le causse Méjean juste à côté du col du Perjuret… ça a la beauté sauvage du causse et en plus il y a un chaos!
    Ca les trains sur les lignes secondaires dans les provinces françaises il doit y passer un train par semaine et encore pas tout le temps à la même heure! Vaut mieux se renseigner avant des fois qu’ils aient décidé de supprimer tout trafic voyageur… hihi !

  16. Voir Nimes-le-Vieux, ça serait un excellent prétexte pour retourner sur le causse!

    J’aime beaucoup de sillonner les lignes secondaires. Avant de partir, je fais sortir les horaires sur le site http://www.sbb.ch... on y trouve tous les horaires de (prèsque) tous les trains de toute l’Europe… ça facilite les voyages énormement.

    Il y a un mois je me suis rendu à Hendaye… il fallait changer de train à Genève, Lyon, Roanne, St-Germain-les-Fossés, Gannat, Montluçon, Périgueux, Limoges et Bordeaux… il n’y a plus de turbotrains Lyon-Bordeaux… quand mème j’ai refusé obstinément de rebrousser à Massy-TGV! Ce voyage en autorails durait deux jours… mais c’était formidable! Enfin, c’est la route la plus directe entre Zurich et Hendaye!

  17. Le système APS (Alimentation Par le Sol) de Bordeaux avait eu beaucoup de problèmes au début. En effet, le rail d’alimentation n’est alimenté que sur les sections se trouvant complètement au dessous du tramway, et c’est ce système, encore un prototype, qui donnait problèmes (aucun risque d’electrocution: au contraire, les appareils coupaient la courant trop fréquemment).

    L’idée en soit n’est pas nouvelle: Paris et Londres l’avaient essayé au début du XX siècle, avec un 3ème rail couvert dans un caniveau mais toujours alimenté. Celui-ci, certes, un système dangereux.

    Maitenant c’est très fiable, presque comme la ligne aérienne, et les villes d’Angers, Nîmes et Orléans l’ont choisi pour leurs nouvelles lignes. Il coute toutefois évidemment plus q’une ligne aérienne.

    PS à quand un nouveau forum? J’en avais parlé avec Mikeaz il y a quelque mois.

Leave a Reply